Mafia District (Team-Time)

Habitué des escape à 5 (c’était le 22eme pour 1 seul échec), on se débarrasse des boulets (bigup la team bernex) pour se la tenter à 2 cette fois. Gros challenge. Au point que j’étais quasi persuadé de ne pas en sortir… ni de la salle, ni vivant (en binôme fort risque de s’étriper et personne pour t’empêcher de commettre l’irréparable ).

Après donc pas mal d’escape, il est de + en + difficile de trouver des critères de choix pour la prochaine salle. Au début tu y vas au hasard, puis tu cherches les niveaux de difficulté, moins de fouille, plus de réflexion, les ambiances…

Pour Mafia District pas la peine de vous prendre la tête: il y a absolument tout. Immersion totale ! C’est même la 1ère fois où j’ai oublié le chrono.
– Un GM qui vous plonge direct dans le scenar, qui n’a rien d’original certes mais je suis un adepte du « simple et efficace ». Le GM fait partie du jeu. Et un GM qui y croit aide à l’immersion.
– Le décor est parfait, on s’y croit complètement
– Les énigmes, de la fouille à la réflexion ou du simple cadenas au mécanisme + high tech, rien n’est répétitif.

On n’a pas une seconde la lassitude que l’on peut rencontrer ailleurs en ouvrant le 20ème cadenas du jeu.
D’ailleurs en parlant de ça, j’ai même dit à mon binôme un moment « non mais laisse tomber, ça m’étonnerait qu’il y ait ce genre de mécanisme, c’est bien trop compliqué ». Et bah si mon gars!
J’adore le « 0 fake FX ». Quand tout est réellement déclenché. Et pas quand le GM guette sur son écran que tu souffles sur une pierre (« 5ème élément » like) pour enclencher une ouverture ou une vidéo… et bien pas de ça chez Mafia District.
Nous avons eu une petite surprise également en essayant d’ouvrir qqc qu’il ne fallait pas ouvrir lol. D’ailleurs j’aurais poussé le vice un peu + loin en permettant l’ouverture justement, effet garanti.

Bilan: sortis après 55 minutes. record de la salle à 50min.

Je me laisse toujours le temps de la digestion pour me faire mon avis, et au lendemain du jeu, je classe cette salle pépère dans mon top 3, avec Saw et Lost Asylum.

Mafia District provient tout droit de l’esprit de Ania Mouravnik. Et bien cette femme est un génie. Donc chères multiples enseignes d’escape game, il va falloir maintenant nous lâcher les noms des créateurs sur vos pages, car cela pourrait bientôt devenir également un critère de choix.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *